road trip europe de l'est

Un roadtrip de 4000km en Super5, direction l’Europe de l’Est !

Objectif festival de Sziget en Hongrie. Il n’est parfois pas nécessaire de partir à l’autre bout du monde pour se dépayser et vivre des expériences de voyage originales… Ni de dépenser des fortunes en billets d’avion alors que tant de belles choses sont à nos frontières.

C’est exactement ce que s’est dit Pierric en regardant la carte d’Europe de l’Est : pas très loin, régions inconnues, culture à la fois commune mais si différente. Sa décision est prise, il partira en Aout pour la Hongrie.

La seule différence c’est qu’il n’a pas souhaité réserver un vol lowcost quelconque pour partir à l’assaut de Budapest… Non il y avait mieux : convaincre 3 amis et utiliser sa vieille et fidèle Super5 restée endormie dans les rues lyonnaises depuis plusieurs mois.

Plus de 4 000 km plus tard, Pierric revient pour travel VOX sur cette expérience

Pierric, qu’est ce qui t’a poussé à réaliser cette aventure ?

Plusieurs envies : l’envie de partir à l’aventure avec une monture incertaine, l’envie lui donner une éventuelle belle fin, l’envie de la promener, l’envie de se balader librement par voie terrestre en prenant son temps pour changer de l’avion, l’envie d’aller au Sziget festival de budapest et d’y arriver en Super5, l’envie de se créer des souvenirs impérissables entre amis.

Quel a été votre itinéraire ?

En 14 etapes sur 3 semaines nous avons marqué les arrets suivants : Basel (CH), Bodensee – Lac de constance (A), Erhwald – Tyrol (A), Munchen (D), Praha (CZ), Wien (A), Bratislava (SK), Budapest (H), Ljubljana (SL), Parc national du Triglav (SL), Cortina d’Ampezzo (I), Lac de Come (I), Ste Sigolène (F, 43) et enfin Lyon.


Agrandir le plan

Quels ont été vos coups de cœurs sur le parcours ?

Ils ont été nombreux, nous sommes parti 3 semaines et avons eu l’impression d’être parti 3 ans tellement nous avons connu d’aventures variées !

Parmi nos meilleurs souvenirs (dans l’ordre chronologique)

  • Manger une morbiflette à St Claude dans le Jura
  • Se balader dans le Tyrol au milieu des vaches et des montagnes et grimper au sommet du Zugspitz
  • Boire des bières munichoises dans un immense biergarten en se tenant par les bras avec ses voisins
  • Errer dans le vieux Prague à la recherche d’ambiances improbables
  • Tomber par hasard sur un guiguette au bord du danube à Vienne et danser la valse avec les locaux déguisé en cheval
  • Manger (entrée plat dessert boisson) pour 4€ dans la campagne slovaque
  • Participer au Sziget Budapest
  • Se balader dans le vieux Ljubjana
  • Randonner dans les dolomites à Cortina d’Ampezzo
  • Se baigner dans le lac de Come et manger une gelato Italienne au bord du lac.
  • Manger une bonne rapée en haute loire

Quels sont les points clés de l’organisation d’un road trip (hébergement, budget essence, cartes routières, etc.)?

Riviere Soca Slovenie
Riviere Soca Slovenie

C’est extrêmement simple à organiser. Nous n’avons effectué aucune réservation à l’avance.

Nous avons alterné les étapes de villes et de nature. Nous avons dormi en camping quand nous le pouvions (étapes nature) et dans des appartements ou chambre d’hotel pour 4 quand nous étions en ville. Les chambres pour 4 se sont avérées être assez économiques et centrales.

Nous avons préparé notre monture en mettant de bon pneus afin d’assurer la tenue de route, en changeant l’embrayage qui était fatigué et en réalisant un minimum d’entretien (vidange, niveaux)

 

roadtrip autriche randonnee
Randonnée en Autriche

Pour l’essence, les prix en Europe du Super95 varient peu d’un pays à l’autre 1.25 pour le moins cher (Slovenie), 1,55 pour le plus cher (France)

L’approximation est la suivante 1KM = 0,10€, pour 4300KM 430€ soit environ 100€ par personne… imbattable

Nous avons évité les péages en choisissant les routes bucoliques, beaucoup de pays fonctionnent avec des vignettes à la semaine permettant d’utiliser le réseau autoroutier. Pour les grosses étapes nous avons emprunté les autoroutes.

Pour les cartes routières notre référence était l’Atlas Europe 2011 de chez Michelin, c’était parfait et plutôt bien détaillé sauf pour la région de Bratislava qui n’est pas détaillée…

Pour les arrivées en villes nous chargions grace au wifi  le plan d’arrivée dans la mémoire d’un iphone.

Quelques galères, anecdotes ?

sziget Hongrie Festival
Arrivée au festival de Sziget

Galères mécaniques : aucune malheureusement je pense que ca nous aurait fait de bons souvenirs.

Galère tout court : se faire ouvrir la voiture aux thermes de budapest et voler un sac a dos avec toutes ses affaires dedans.

« Galère » de randonneur : ne pas réussir a manger notre picnic 2 fois : la premiere par oubli de feu pour le bruleur, la deuxieme par oubli des pates que l’on devait cuire avec le dit bruleur…

Merci beaucoup a Pierric pour son article. Retrouvez tous les détails sur le blog consacré à ce roadtrip en Europe de l’Est

Et vous, êtes vous déjà parti en Roadtrip, avez vous des astuces, des bons plans pour réaliser ce type de voyage ?

  

A propos de Julien

Créateur de travel VOX, j'ai effectué un tour du monde entre 2009 et 2010. Je souhaite faire de travel VOX un média participatif sur le thème du voyage et permettre aux voyageurs indépendants de trouver une source d'inspiration originale et alternative aux forums et autres guides papiers traditionnels ! Devenez reporter pour travel VOX et participez aux guides de voyage et au magazine en proposant un article!

Cet article vous a plus ? Cliquez sur l'icône ci-dessus pour voter pour l'auteur ! Les articles ayant reçu le plus de votes seront publiés dans We Travel et leurs auteurs pourront être rémunérés !

Itinéraire Islande : un guide original pour faire le tour de l'île
Voyage en Macédoine : itinéraire de 10 jours entre Skopje et Ohrid
Préparer un roadtrip : 5 conseils pour préparer votre voiture !
Comments
7 Responses to “Un roadtrip de 4000km en Super5, direction l’Europe de l’Est !”
  1. NowMadNow dit :

    J’aime vraiment beaucoup l’idée de « la monture incertaine » pour découvrir une région :)

    J’ai vécu trois années denses en Hongrie, ce pays vaut vraiment le détours…

    NowMadNow

  2. Julien travel VOX dit :

    Bonjour NowMadNow

    Et au final, « la monture incertaine » a fait le boulot ! Comme quoi, même une super 5 peut nous conduire au bout du monde ! C’est simple non ?

    Perso, je ne connais pas encore la Hongrie, j’aimerais bien découvrir ce pays ! Y vivre a du être une super expérience non ?

  3. NowMadNow dit :

    Oh que oui, expérience très marquante!

    NowMadNow

  4. Lucile dit :

    Je surkiff l’idée =) !
    Je possède également une R5 et elle roule a merveille

  5. Julien dit :

    Merci Lucile pour ton commentaire !
    A toi de jouer pour lancer ta super 5 sur les routes européennes !
    A bientôt

  6. Leijona dit :

    Hej, étonnamment nous partons demain pour approximativement le même parcours ! :
    départ de Strasbourg avec une vieille R5 incertaine, direction Prague, Cracovie, Bratislava, Salzbourg. Nous sommes bien excités à vivre la même aventure !

  7. Mika dit :

    Hello
    Super aventure, on prépare la même pour cet été. Vous avez pas eu de soucis pour garer la voiture dans les villes (à part Budapest visiblement :() ?
    Mika

Leave A Comment

CommentLuv badge