Image 3

Mon plaidoyer pour le Vietnam : bilan d’un voyage original

Maïder, reporter pour travel VOX, parcourt les routes d’Asie depuis maintenant quelques mois.Elle revient pour nous sur un sujet qui divise bon nombre de voyageurs indépendants : le Vietnam est-il le « mauvais élève » en Asie en terme d’expérience de voyage ? En effet, bon nombre de voyageurs reviennent déçus de leur voyage au Vietnam : trop touristique, balisé, arnaques nombreuses. Maïder a tenu à rectifier quelques vérités et à prendre la défense d’un pays qui aura fortement marqué son voyage asiatique. 

Un grand nombre de voyageurs rencontrés au cours de mon périple en Asie n’ont pas vraiment aimé le Vietnam…

A cause d’immanquables comme la baie d’Halong ou de trips très orchestrés, les visites peuvent être jugées trop touristiques, voire artificielles, et avoir pour conséquence de dénaturer les sites comme les rapports aux gens. Il est aussi commun d’entendre que le pays est trop bruyant ou bien fatiguant, et même agaçant, car l’on est sans-cesse sollicité par les vendeurs, tuk-tuk, guides et j’en passe… Il est vrai que les méthodes de vente sont pour le moins insistantes, si ce n’est agressives, ce qui explique sûrement le fait que les vietnamiens soient souvent définis comme étant la population d’Asie la moins amicale et accueillante. Autre bémol qui revient souvent : les arnaques et les « prix touristes ». Voilà le tableau classique utilisé pour dépeindre le pays du dragon.

Et c’est plutôt dommage car le Vietnam a beaucoup à offrir, et ce n’est pas pire que dans d’autres pays asiatiques

De part son histoire, sa culture, ses influences franco-chinoises ou bien la diversité de ses paysages, le Vietnam a tellement à offrir ! Ses habitants se révèlent également bien plus chaleureux et généreux qu’ils n’y paraissent. Peut-être ai-je été ultra chanceuse au niveau de mes rencontres, mais, ne dit-on pas que la chance se provoque…C’est ainsi que je me suis retrouvée dans un anniversaire de mariage, ai partagé de nombreux repas en famille ou que j’ai conversé avec un vieil homme de 90 ans ayant un meilleur français que moi ! Personnellement, je pense que les arnaques au Laos ou au Cambodge, c’est du kif-kif. La seule différence: les autres le font avec le sourire ! Et oui tout de suite ça passe mieux, mais à choisir je préfère la version non hypocrite !

Il faut donc passer outre les préjugés et apparences, tous les Vietnamiens n’en veulent pas qu’à votre argent ! Il suffit de sortir un peu des sentiers battus 

 Il revient également souvent le problème de tourisme de masse et si l’on s’en tient aux Must See visités avec les agences de tourisme, pour sûr vous aurez ce reproche. Pour avoir tenté une fois une excursion organisée dans le Mékong, je n’ai pas franchement adoré : une sorte de show commercial calculé à la minute et au dong près ! Même si mes étapes de voyage furent assez classiques, je n’ai jamais eu de nouveau ce sentiment d’oppression car je me suis beaucoup déplacée en moto et il suffit souvent de rouler juste une quinzaine de kilomètres pour découvrir des zones bien plus rurales et « authentiques ».

Mais pas besoin d’être un grand aventurier non plus, mes plus beaux souvenirs restent des moments très simples :

• Expérimenter le trafic fou de Saigon ou Hanoi

• Se lever aux aurores quand les locaux installent leurs stands ou font leur gym matinale

• Goûter de nouvelles saveurs, odeurs, textures

• Se poser dans un bar populaire et prendre un thé glacé en fin d’après-midi

• Voir le coucher de soleil au sommet des dunes de Mui Ne

• Sentir les odeurs de Phô qui s’échappent dans les rues

• Observer les gens autour du lac Hoan Kiem à Hanoi

• Se perdre dans le quartier des 36 rues.

En résumé, oubliez vos préjugés, levez-vous tôt pour éviter les flots de touristes et prenez le temps de flâner pour apprécier et rencontrer un Vietnam plus authentique !

Et vous ? Etes vous déjà allé au Vietnam ? Qu’avez vous pensé de cette expérience, de votre rapport au pays et à ses habtitants ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires !

Retrouvez Maïder sur son très bon blog, Il était une faim  (crédit photo article : Maïder sur sa galerie Flickr)

  

A propos de Maïder Oyarzabal

C’est l’histoire d’une Globe-Croqueuse ayant un gros appétit pour le voyage et souhaitant faire partager sa passion pour la cuisine en l’assaisonnant de tranches de vie, de morceaux de musique, de zestes de rencontres…

Cet article vous a plus ? Cliquez sur l'icône ci-dessus pour voter pour l'auteur ! Les articles ayant reçu le plus de votes seront publiés dans We Travel et leurs auteurs pourront être rémunérés !

Photos de Cubas : Cuba, Color y salsa !
Cusco au Pérou en un clin d'oeil : à la découverte du nombril du monde !
Iles Galápagos : voyager en indépendant, c'est possible!
Comments
15 Responses to “Mon plaidoyer pour le Vietnam : bilan d’un voyage original”
  1. NowMadNow dit :

    La gymnastique improvisée dans les parcs ou sur les rues est fascinante! J’avais demandé à une Vietnamienne quel était le sport préféré de ses concitoyens, elle m’a répondu du tac au tac: « danser dans les parcs » :)

    Pour l’instant, je n’ai passé que deux semaines dans le nord du pays et je crois n’avoir jamais vu un pays aussi photogénique. Les gens surtout. Leurs expressions.
    Mais le pays est en effet loin, très loin, de faire l’unanimité.

    NowMadNow

  2. Bruno dit :

    Salut Maider,
    Même si j’ai du mal à être objectif sur le pays, belle famille viet oblige, je partage néanmoins ton point de vue. Pourtant il m’est arrivé de les détester, de les haïre. Arnaque sur le prix du parking qui a changé en 1h de visit’ ou sur le prix d’un trajet, grossièrement élevé (250 000 Dong demandé pour aller de Lao Cai à Sapa).
    Mais voilà, à côté de ça il y a la bouffe, les paysages… Et… Quelques rencontres qui auront marqué notre année de voyage.Notamment juste derrière la frontière avec le cambodge, sans transport. Là on nous embarque, pas d’arnaque sur le prix, franche rigolade dans le village où ils ont fait attendre le bus le temps qu’on mange (moment très gênant !) avant de nous offrir des mangues. Oui, parce qu’ils détestent avoir faim les vietnamiens !!!
    A+
    Bruno vient de publier Trop Dégoutée !My Profile

  3. @ NowMadNow : Moi je n’ai pas pu profiter vraiment du Nord du pays… Je ne pouvais pas voir à un mètre à cause du brouillard ! Mais c’est vrai que cette région est très très photogénique. Quant à ce que pensent les voyageurs du Vietnalm : c’est peut être parce qu’il ne fait pas l’unanimité que le pays reste aussi intéressant !

    @ Bruno : c’est également les seuls moments de mon tour du monde où j’ai cru que j’allais perdre mon calme avec certains vendeurs / serveurs tellement les prix étaient abusés et changaient toutes les deux secondes, sans raison…. fatiguant !

    Bilan, je suis persuadé que, plus qu’ailleurs, il faut faire l’effort de sortir des sentiers battus pour partir à la rencontre du Vietnam…Ce qui demande beaucoup de temps, car les incontournables (Baie d’Ha Long, Hué, Hoi An, Saigon, Delta du Mékong, etc.) restent des régions très agréables et impressionnantes à visiter !

  4. Maïder dit :

    @ NowMadNow : J’ai aussi aimé observer leurs visages et expressions, surtout ceux des plus anciens qui reflètent bien l’histoire et le passé de ce pays : rugueux, fiers, dures, parfois sévères mais aussi touchants.

    @ Bruno : les paysages sont à l’image de la bouffe : super divers, hauts en couleurs et en contrastes ! Je ne me suis jamais sentie davantage dupée au Vietnam et pour moi la palme de l’arnaqueur revient sans conteste à l’Indonésie, surtout sur l’île de Java avec tout le business du batik…

    @ Julien : Il est vrai que plus qu’ailleurs, il est important de demander les prix AVANT de consommer !
    Maïder vient de publier Rencontre #2My Profile

  5. Très bon article. Le Vietnam n’est pas plus pire qu’ailleurs, pour peu que l’on sache où se rendre et que l’on ai planifié son voyage à l’avance. Personnellement, j’ai jamais été fan des visites guidées et autres trucs incontournables ; je préfère m’instruire et découvrir des choses par moi-même. De plus, certes, il y a toujours des lieux incontournables, mais c’est pas dans ceux-ci qu’il faut y passer le plus de temps, car ce n’est pas là que l’on y trouve le plus d’authenticité.

  6. Julien dit :

    Merci Frédéric (c’est toujours plus agréable de discuter avec qq’un qui a un prénom qu’à « Forfait Mobile » ;) )
    C’est l’éternel débat : comment équilibrer plus ou moins ses voyages entre « incontournables » pour voir des choses extraordinaires, très visitées mais moins authentiques et des lieux « hors des sentiers battus », parfois moins spectaculaires, plus simples, et qui donne une image plus fidèle de la vraie vie d’un pays ? Je pense qu’il faut faire un savant mélange des deux pour réussir un voyage, ce qui peut être compliqué !

  7. C’est sûr. Pas toujours évident de rechercher de l’authentique, surtout lorsque le temps de vacances nous est limité à cause du travail, ou quand notre budget nous a orienté vers une agence de voyage low-cost qui a déjà tout organiser.

    Aussi, je pense que le fait de pouvoir dire à ses proches, famille et amis, « j’étais là ! » et de leur montrer des photos de nous sur des lieux qu’ils connaissent de nom et de réputation peut pas mal influencer dans la préparation d’un périple plus ou moins court.

    Bref, comme tu le dis Julien (et merci de m’appeler par mon prénom, c’est sûr que c’est plus sympa), un savant mélange entre le classique et l’authentique est l’idéal, quand cela reste possible :)

  8. blog voyage dit :

    J’ai aussi rencontré bon nombre de voyageur qui m’ont avoué ne pas avoir aimé le Vietnam. Je trouve ça dommage car c’est un pays qui a beaucoup à offrir. Effectivement les arnaques sont nombreuses, et les prix touristes aussi, mais pas plus que dans d’autres pays d’Asie, d’Afrique ou d’Amérique du sud.

    Les prix sont démesurés dans les capitales, mais c’est quelque chose qui est commun à tous les pays du monde !

    Et puis il faut ajouter qu’il y a une dimension culturelle au fait de devoir marchander pour diminuer le prix d’un objet. En occident ce n’est pas commun, mais dans beaucoup de pays cela fait partie de la culture !
    blog voyage vient de publier Quand le papier toilette vaut de l’or en voyageMy Profile

  9. Julien dit :

    pas plus que dans d’autres pays d’Asie, d’Afrique ou d’Amérique du sud

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec toi Ryan, le Vietnam, dans les parties touristiques, c’est quand même le pon-pon ! Et bien sûr, ça a beau faire partie de la culture, il y a aussi une façon de faire qui est plus ou moins respectueuse des voyageurs, sans les prendre pour des imbéciles ! J’ai malheureusement des exemples à la pelle. Peut être suis je mal tombé, mais pour ma part, je n’ai que très rarement vu ça dans d’autres pays d’Amérique du Sud ou d’Asie, alors que c’était presque quotidien au Vientam.

    Les voyageurs peuvent donc aimer le pays, mais pas forcément la façon de faire de certains de ses habitants au quotidien.
    Après bien sur, il ne faut jamais généraliser ! Et je t’avoue je n’ai qu’une envie : y retourner pour avoir une meilleure image du pays !
    merci en tout cas pour ton commentaire

  10. Sylvie dit :

    Je fais partie des déçus du Vietnam.
    Nous y avons pourtant passé des bons moments, rencontré des gens sympas et vus des magnifiques paysages (du nord au sud). Nous étions un couple avec 2 ados, en voyage indépendant, sac au dos. Nous arrivions de Chine et partions par le Cambodge.
    Ce qui m’a gêné :
    - les arnaques (compteurs trafiqués dans les taxis, prix augmenté, monnaie non rendue…)
    - être souvent considéré comme un portefeuille
    - en Chine, d’où nous arrivions, la négociation est aussi habituelle mais une fois le deal accepté de part et d’autre, il n’y plus de changement. Au Vietnam, l’accord est toujours revu et sujet à négociation. Ce n’est pas le marchandage qui m’a gêné, c’est que l’accord ne soit pas respecté.
    - après plusieurs arnaques, on est plus méfiant et du coup moins dispo pour des contacts sympas
    - peu de sourire
    - le tourisme de masse sur la Baie d’Halong (avec des déchets, bouteilles…dans la baie)
    Cependant, même si j’ai préféré d’autres pays d’Asie (coup de coeur pour le Cambodge), je ne déconseille pas d’aller au Vietnam.
    Sylvie vient de publier Au départ de BarceloneMy Profile

  11. Julien dit :

    Bonjour Sylvie, merci beaucoup pour votre témoignage et d’avoir partagé votre expérience.
    Je partage entièrement votre sentiment !

  12. Personnellement je suis restée 3 mois au Vietnam pour un stage. L’acclimatation a été très dure, surtout au sein de mon entreprise vietnamienne. Le plus gros problème que j’ai pu rencontrer c’est la politesse.
    Et finalement, le Vietnam été un vrai coup de cœur !!!
    Il faut juste sortir de son habit de touriste et se fondre dans la masse.

    En ce qui concerne le marchandage, c’est vraiment typique ici, il ne faut vraiment pas hésiter !
    Essayez d’apprendre quelques mots en vietnamiens, vous les surprendrez !
    Pour les compteurs de taxis, ils les trafiquent même pour les clients vietnamiens …
    C’est vrai qu’il y a peu de sourire mais ne serait-ce qu’à Hanoi, si vous sortez du centre-ville, vous rencontrerez une population beaucoup plus chaleureuse, moins habituée à voir des étrangers. Un rapport ? Incontestablement.

    [J'y suis revenue, pour 6 mois cette fois-ci ... :) ]

    Laure
    Laure@voyagevietnam vient de publier Le Quan Họ, chant populaire vietnamienMy Profile

  13. Christophe dit :

    Je ne connais pas le Vietnam mais je pense qu’un séjour là bas me plairait beaucoup car j’ai adoré la Thailande et j’aime assez la culture asiatique …
    Christophe vient de publier Où voyager en couple pour un anniversaire de mariage 20 ans ?My Profile

  14. Julien dit :

    C’est sûr que le Vietnam est un pays idéal pour se plonger facilement dans la culture asiatique. Les grandes étapes et les villes les plues connues sont très facilement atteignables en transport en commun

  15. Ju dit :

    Je suis allé au Vietnam cet été, j’avoue que j’étais réticent, car peur d’avoir des problèmes avec la nourriture (j’ai l’estomac fragile)…Et je suis tombé amoureux de ce pays…En fait je suis allé sur Hanoi, car j’ai un ami expatrié qui y vit donc je logeai chez lui donc je n’ai pas trop remarqué le coté touristique, vu qu’on sortait principalement dans les lieux fréquentés par les locaux, et bien entendu, on a quand même fait quelques visites touristiques comme la baie d’along (c’est vrai que si tu veux pas voir de touristes, vaut mieux l’éviter) ou Sapa.

    Concernant les locaux c’est vrai qu’ils aiment tenter le coup de faire payer plus cher, mais une fois que les copains nous ont expliqués comment faire pour pas se faire arnaquer par les taxis (c’est là qu’on trouve le plus d’arnaque) nous n’avons plus eu de problèmes…en fait, lors d’un voyage en taxi le 2ème soir, nous sommes tombés sur un taxi qui faisait mine de se perdre, de prendre son temps etc…pour faire tourner le compteur…le copain s’est mis à hausser le ton, voir même limite insultant, sur le coup on l’a trouvé vache, mais il nous a expliqué que si tu te n’hausse pas le ton, ils vont continuer à te prendre pour un pigeon…et comme il dit « quand tu y passes des vacances, t’arrives à rester patient, mais au bout de deux ans t’en à marre de te faire pigeonner, donc tu les calmes tout de suite dès qu’ils tentent l’arnaque »…mais j’ai trouvé le Vietnam moins arnaqueur ou mendiant que lors d’un voyage au maroc où là c’était vraiment à tous les coins de rue…

    Une chose qui m’a marqué sur Hanoi, c’est le fait que les Vietnamiens ne disent jamais pardon quand ils te bousculent dans la rue…d’après le copain, c’est comme ca au Vietnam, et c’est pas pour autant que c’est un manque de respect…c’est visiblement dans la culture…

    Après je n’ai pas fait le sud, bien qu’on m’a souvent dit sur place que Saigon est une ville très occidentalisée (en comparaison avec Hanoi) et qu’on ressentait moins le coté traditionnels des Vietnamiens…

Leave A Comment

CommentLuv badge