voyage ile de la barbade

Voyager sur l’île de la Barbade, ou l’art d’être conquis par un petit écrin de paradis

Peu de francophones voyagent sur l’île de la Barbade, située dans l’archipel des Caraïbes. L’île de la Barbade vous séduira facilement grâce à ses plages et ses parcs naturels magnifiques. Partons à la découverte de cette île ensemble !

Une île excentrée mais qui mérite un petit détour

L’île de la Barbade est excentrée par rapport aux îles des Caraïbes. L’activité volcanique de la région l’a poussée vers l’Est. En raison d’une situation entre Mer des Caraïbes et Océan Atlantique, la Barbade propose deux versants opposés par les courants marins; la mer étant calme, l’océan plus capricieux. Ainsi, la côte ouest s’est massivement développée grâce au tourisme avec des hôtels luxueux, alors que la côte est reste plus sauvage avec des écrins naturels uniques. D’une taille réduite et d’un relief bas, l’accessibilité de l’île n’en est pas moins restreinte. Vous découvrirez des plages paradisiaques nichées entre deux falaises, une chaleur humaine très présente où vous ne vous sentirez point seuls et encore moins perdus; une ambiance rythmée et colorée qui vous suivra tout le long de votre périple.

Des plages de sable blanc surmontées de palmiers luxuriants, entre falaises ou rochers, chahutés sans cesse par des vagues de l’Atlantique

Sur l’île de la Barbade, deux plages méritent amplement le détour. La première est située à Bottom Bay, au sud de l’île, dans le comté de St Philip. Décors de carte postale assuré. De hauts palmiers couchés, un sable blanc et fin, des crabes farouches, des vagues déferlantes, des falaises de corail escarpées. Aucune infrastructure n’est visible ce qui permet un séjour tranquille et des plus apaisants.

Sur la côte est, dans le comté de St Joseph, se trouve Bastsheba. C’est une plage réputée pour ses énormes rochers. L’océan a creusé des cavités dans la roche subaquatique, ce qui en fait de véritables bains d’eau salée à l’abri des rouleaux. Les surfeurs sont au rendez-vous car c’est un excellent spot ! Cependant, évitez les week ends.

Vie nocturne et bon plans : sortez !

Sur St Lawrence Gap, au sud de l’île, vous trouverez quantité de restaurants, bars et discothèques, pour tous les goûts, tous les âges et à tous prix. Presque toutes les cuisines du monde y sont présentes. Vous pourrez ainsi manger brésilien, italien ou encore à l’américaine. N’hésitez pas d’agrémenter votre repas de rhum ou de bière locale. Non loin de là, à Oistins, vous trouverez le traditionnel fish market qui a lieu tous les vendredis soir. Sur la grande place, près d’une vingtaine de cabanes se dressent pour accueillir un millier de visiteurs. Une bonne manière de goûter les poissons locaux, cuits au feu, accompagnés d’un gratin de macaroni. La soirée se poursuit en musique rythmée et danse des Caraïbes sur le podium.

Des activités sportives et culturelles multiples ; vous ne verrez pas passer vos journées

Encore une fois, les attractions que proposent la Barbade sont multiples mais uniques et raviront tous les goûts. Surf, plongée sous marine ou snorkelling, nage avec les tortues, kayak, kitesurf, windsurf, randonnée, golf, cricket, pêche, navigation à la voile, témoignent des activités sportives pratiquées. Pour les amoureux de nature sauvage, vous trouverez Harrison caves, la Wildlife Reserve avec ses singes, ses paons et ses reptiles en liberté, ou encore les jardins botaniques près de St Lawrence Gap. Après ceci, détendez-vous sur les plages avec parasol et transat, entrain de siroter une noix de coco à la paille.

Une invitation colorée, rythmée et chaleureuse

Découvrir l’île de la Barbade, c’est également visiter une partie des Caraïbes. La musique et la danse sont omniprésents. Le sourire et la générosité sont là pour en témoigner. Alors, n’hésitez-plus, les portes de l’île sont ouvertes en toutes saisons !

Informations pratiques

L’île de la Barbade est située sous un climat tropical. Les journées sont chaudes et ensoleillées tout au long de l’année avec des températures entre 25 et 30°C. La saison des pluies intervient par de simples et rapides averses tandis que la saison sèche s’étend de Janvier à Juin. Afin de se rendre sur l’île depuis l’Europe, le meilleur moyen est de passer par Londres. Des vols réguliers sont planifiés par British Airways. Arrivé sur place, vous avez le choix entre la location de voitures à partir de 50€ la journée ou de prendre le bus. Il existe un réseau dense de bus et de mini-bus, rendant accessible tous les points de l’île à des prix très bas. Le trajet aller, quelque soit la destination, est de 2$ BDS, soit moins d’1€. Pour ce qui est de l’hébergement, vous avez un éventail de choix. La côte ouest est fournie d’hôtels très classes avec un bon rapport qualité/prix. Dans le sud de l’île, simples guest-houses ou hôtels d’entrée de gamme offrent un choix meilleur marché. A titre d’exemple, Rio guest-house à St Lawrence Gap propose des chambres à 20€ la nuit de bonne qualité. Dans un autre rapport, les appartements d’Ocean Spray à Christ Church vous offriront une nuit bercée par les roulements de vagues, à partir de 100€. Tranquillité garantie.

Alors, tenté par ce petit coin de paradis ?

  

A propos de Yohann

Avec un PVT Canada en main, je me suis isolé dans le hameau de Tuktoyaktuk des Territoires du Nord-Ouest pour un long séjour au coeur des lands Inuvialuit. Le petit chemin vers le Grand Nord s'est donc poursuivit après un an passé à Aberdeen, en Ecosse, puis 3 mois en Guyana.

Cet article vous a plus ? Cliquez sur l'icône ci-dessus pour voter pour l'auteur ! Les articles ayant reçu le plus de votes seront publiés dans We Travel et leurs auteurs pourront être rémunérés !

Mon plaidoyer pour le Vietnam : bilan d'un voyage original
Carnet de voyage Sénegal - Amul Solo !
Pékin Express : 5 bons plans à ne louper sous aucun prétexte à Pékin
Comments
3 Responses to “Voyager sur l’île de la Barbade, ou l’art d’être conquis par un petit écrin de paradis”
  1. Voyage Perou dit :

    Merci pour les infos! Je ne savais pas qu’il y avait de l’hébergement abordable. C’est ça parfois le problème des destinations « paradisiaques », c’est des destinations de luxe alors ça vide le portefeuille! Mais pour 20 euros la nuit, et « des journées sont chaudes et ensoleillées tout au long de l’année avec des températures entre 25 et 30°C » je crois que je pourrais bien me sacrifier :p
    Voyage Perou vient de publier Guide d’ArequipaMy Profile

  2. Yohann dit :

    Seulement le billet d’avion peut faire mal au porte-monnaie, mais des vols « pas très chers » existent depuis les grandes villes nord-américaines. L’avantage est que l’on peut s’y rendre quasiment toute l’année et que cela nous offre un éventail de choix. A noter également les vols qui connectent les différentes îles des Caraïbes entre elles, si jamais vous résidez à Trinidad y Tobago, par exemple. Ensuite, on peut aisément se rendre dans des parties des Caraïbes peu accessible comme les Grenadines. Fortement recommandé !
    Yohann vient de publier Inuvialuit Day : le jour où tout a basculéMy Profile

  3. Voyage Perou dit :

    Je te le dis franchement, je vais me pencher là dessus, peut être il y a moyen de se promener dans les îles pour pas trop trop cher en étant à l’affût des bons plans ! Merci :)
    Voyage Perou vient de publier CycloExpedition Americas : la traversée des Amériques à véloMy Profile

Leave A Comment

CommentLuv badge