CNV00004

Week End Aberdeen: Vivez au rythme palpitant de la mer du Nord

Sur la côte de la Mer du Nord, Aberdeen est souvent qualifiée à tort de ville morne et grise, en raison de son granite et du pétrole. La ville du Nord dévoile, néanmoins, ses couleurs à ceux qui savent les voir. Douche écossaise garantie ! Découvre Aberdeen en un Week End avec les conseils de notre reporter

Aberdeen est une lève-tard. Ne daignez point à la réveiller en sursaut !

Réveillez-vous dans Union Street à flairer devant les enseignes de magasins, encore closes, et dirigez-vous vers Belmont Street. Le dernier samedi du mois, la rue pavée se dresse en un marché aux saveurs locales. Vous pourrez alors goûter aux produits du terroir. La rue débouche ensuite sur l’Art Gallery. Déambulez parmi les exhibitions permanentes et temporaires et jouissez des œuvres des artistes écossais venus exposer. De l’art photographique à la peinture classique, en passant par la sculpture, nombreux sont les thèmes abordés et l’émotion y regorge avant tout. En sortant, passez devant Bon Accord Centre, puis vous tomberez sur l’ancienne Université d’Aberdeen qui vient d’être réhabilitée en office de ville. C’est un charmant édifice à l’allure de château qui peut se visiter.

Aberdeen a le ventre creux. Un brunch alliant vitalité et réconfort : café, french toast and salade.

Je vous conseille de rebrousser chemin en direction de Belmont Street. Chemin faisant, une ancienne maison d’esprit écossaise, Provost Ross’ House, ouvre gracieusement ses portes. Sur le plafond de la chambre à coucher, une fresque des serments du Christ se laisse admirer. Cherchez le Books and Beans, situé en rive gauche de Belmont Street. A l’intérieur comme sur la terrasse, vous pourrez manger toutes sortes de sandwich, œufs frits, salades, accompagnés d’un café. Une manière de savourer d’excellents mets dans une ambiance friendly de très bonne qualité. Des livres d’occasions, des tableaux d’artistes et internet sont également à disposition. Le Café 52 est une bonne adresse pour un brunch. Si vous voulez connaitre l’activité et l’historique de la ville, je vous laisse le soin de visiter le Maritime Museum, en direction du port.

Aberdeen est à présent éveillée. Rien de mieux qu’une bonne marche pour l’admirer.

Je vous emmène au Light house, accessible depuis le port, située en rive droite de la rivière Dee. En haut des falaises, une vue admirable et sauvage est égayée par les dauphins. Reprenez la route en sens inverse, direction Aberdeen Beach. Tout un complexe de front de mer est bercé par les vagues et une promenade sur la digue ne se refuse en rien. Nombreux sont les bateaux pilotes qui siègent au large. Au bout d’une bonne demi-heure de marche, vous arriverez à la rivière Don et son historique Brig O’Balgownie. Remontez le courant. Il vous emmènera à Seaton Park avec ses fleurs, sa verdure et ses jardins secrets puis, faîtes une halte au Botanical Garden et son musée. Par les rues pavées d’Old Aberdeen, vous tomberez sur la fameuse University of Aberdeen, vieille de plus de 5OO ans, avec son clocher d’époque et King’s College.

Aberdeen est assoiffée. Découvrez ses saveurs de bière et de whisky dont elle est friande.

A Union Street, heure d’apéro rime avec heure d’affluence. Prenez place au travers du flux, invitez-vous parmi le Monkey House, pour les amateurs de bières fortes. Découvrez les résonances du dialecte local à The Grill Bar, le plus vieux pub d’Aberdeen, pour une sélection des Highlands and Lowlands Whisky aux parfums de tourbe, à l’éclat de fraise et de vanille. Sur Little Belmont Street, enjoignez le Ma Cameron’s avec sa terrasse, vue sur la Lune et le clocher. En dehors du centre, écoutez les sons vibrants d’un jam irlandais à The Blue Lamp. Sur Belmont Street, The Wild Boar, idéal pour rencontres et dating, ou encore Slains Castle, un pub dans une vieille église : frissons garantis. En bas d’Union Street, à Castle Street, imaginez-vous en vieux marin au pub Old Blackfriars, une Tennent’s à la main.

Aberdeen a l’appétit vorace. Succombez au plaisir de ses mets traditionnels à lui remplir la panse.

Bien que servant le fameux Haggis, la ville du Nord est réputée pour sa viande de bœuf de race Aberdeen Angus, ainsi que ses saucisses, Aberdeen Roll and Sausage. Le poisson est également présent dans la cuisine dont le Cullen skink, une épaisse soupe composée d’Aiglefin, de pommes de terre et d’oignons. Le Ma Cameron’s propose un éventail de mets traditionnels ainsi que des burgers de qualité à des prix raisonnables. Sur North Silver Street, le restaurant Stage Door offre une cuisine de qualité dans un décor parisien du 19ème siècle. Autre bon plan, le Handmade Burger Co pour les friands de burgers, situé à Union Square. Egalement présents, la cuisine italienne avec Pizza Express sur Belmont Street, Jimmy Chungs et sa cuisine chinoise sur Union Street ou encore le népalais au Nepalese Restaurant, à Union Square.

Aberdeen aime grandement festoyer, sous la foule en folie et les mouettes en furie.

Aberdeen Music Hall et His Majesty’s Theatre sont des salles prestigieuses de concerts réputés, de spectacles musicaux, du ballet national, de danse, et autres one-man-shows nationaux et internationaux. Le soir venu, la rue piétonne Belmont Street se métamorphose en une allée de pubs, clubs et bars à thème, dont, pour certains, servaient autrefois d’églises. Revolution, Siberia, Triple Kirks, Belmont bar, Korova, Café Drummonds résonneront dans votre tête durant la soirée. Je vous conseille vivement ce dernier qui, comme le Tunnels, est un pub-concert de rock local et national suivit de la crème du rock alternatif pour le bonheur de vos oreilles, sous la fraîcheur d’une pinte McEwan’s. Côté club, Snafu, Tiger Tiger, Liquid, ouvrent leurs portes jusqu’à 3h du mat’. Et si vous en voulez plus, le Casino reste ouvert au petit matin.

Informations pratiques, trucs et astuces de Yohann

Aberdeen est la troisième ville d’Ecosse, en termes de population, après Glasgow et Édimbourg. Située dans l’Aberdeenshire, comté du Nord-Est du pays, elle s’est développée grâce à son port qui autrefois servait à la pêche puis, à l’armée durant la Deuxième Guerre Mondiale et, enfin, au pétrole dont les plateformes sont positionnées au large de la mer du Nord. Sa réputation de ville grise et morne s’est construite par le granit, matière première à tous les bâtiments et édifices religieux, fortement présents dans la ville. L’Université d’Aberdeen est réputée par son ancienneté, puisque bâtie en 1584, et témoigne aujourd’hui de son éloquence. On la comparerait à l’école Poudlard d’Harry Potter. Aberdeen est accessible, depuis Paris, grâce à des vols directs et réguliers d’Easyjet, à moindre coût. D’Edimbourg, l’accès est favorisé par Scotrail et Mégabus à des prix aux alentours de 10£ pour un trajet de 2h30. Néanmoins, je vous conseille le train pour jouir d’une vue exceptionnelle sur la côte et la campagne écossaise. L’hébergement propose des hôtels standards, des B&B et le youth hostel (www.syha.org.uk). Sur place, la vie n’est pas plus élevée qu’à Édimbourg ou Glasgow, mais reste relativement chère pour le porte-feuille Français. En somme, Aberdeen est une étape parfaite pour un trip des villes écossaises, à deux pas d’Édimbourg.

Et vous, connaissez vous Aberdeen ? Un week end dans cette ville écossaise vous plairait ? Avez-vous prévu un prochain trip en Ecosse ?

  

A propos de Yohann

Avec un PVT Canada en main, je me suis isolé dans le hameau de Tuktoyaktuk des Territoires du Nord-Ouest pour un long séjour au coeur des lands Inuvialuit. Le petit chemin vers le Grand Nord s'est donc poursuivit après un an passé à Aberdeen, en Ecosse, puis 3 mois en Guyana.

Cet article vous a plus ? Cliquez sur l'icône ci-dessus pour voter pour l'auteur ! Les articles ayant reçu le plus de votes seront publiés dans We Travel et leurs auteurs pourront être rémunérés !

Voyage en Cappadoce : découvrez les secrets de Cappadoce en 5 photos
Les geysers del tatio en images : la machine à fabriquer les nuages
Cirques de la Réunion : le trek du tour des 3 cirques en images
Leave A Comment

CommentLuv badge