Temples de Bali Pura Ulun Danu Bratan

Temples de Bali : 5 temples à découvrir sur l’île des Dieux

Bienvenu à Bali, ou l’on voyage à travers l’île des dieux. Qui dit dieux, dit temples. Pas de meilleur fil rouge donc que les temples de Bali pour partir à la découverte de cette île.

Le Pura Tanah Loth

Temples de Bali Tanah Loth

Le port à l’ouest de l’île, ou amarrent les bateaux en provenance de Java. On saute dans le premier bus, direction Denpasar. Les bus pour la capitale empruntent la route du sud, qui longe l’océan Indien. C’est seulement après un bon bout de chemin qu’une houle atteint enfin l’oreille du voyageur, hâté de se baigner et de se rafraichir de la chaleur suffocante. Quand apparaît la mer, apparaît aussi le premier temple : le Pura Tanah Loth. Probablement le temple le plus mythique de l’île, et qui vaut à lui seul un voyage à Bali. Le Tanah Loth s’allonge majestueusement dans l’eau, couché sur un immense rocher. Il culmine à quelques dizaines de mètres au dessus des vagues qui viennent s’y briser. Au couché du soleil il brille de milles feux grâce aux derniers rayons qui viennent embrasser les statues en or.

Le Pura Taman Saraswati

Temples de Bali Pura Taman Saraswati

En route vers le centre de l’île pour rejoindre Ubud, la ville culturelle de Bali. Une fois sorti de l’agglomération de Denpasar le voyageur découvre une nature luxuriante. La jungle est omniprésente et donne même l’impression d’être complètement maître sur l’homme. Et soudain la grosse végétation disparaît, pour faire place aux immenses palmiers nichés entre les terrasses des fameuses rizières de Bali. Nous voici à Ubud. On y profite de spectacles de danses traditionnelles, on y flâne dans les ruelles pleines de boutiques d’artisanat et bien sur on y visite bon nombre de temples. Jetons un œil au Pura Taman Saraswati, en plein cœur de la ville, qui est un vrai joyau. Quel plaisir pour les yeux quand apparaissent les deux bassins submergés de fleurs de Lotus. Les bassins sont alimentés par un ruisseau qui coule derrière le temple. En suivant ce ruisseau le randonneur trouvera son bonheur, car un sentier longeant le courant se faufile pendant dix kilomètres entre les rizières en terrasse d’Ubud.

Le Yeh Pulu

Yeh Pulu - Carving  - 10

Au bout du chemin se cache un minuscule temple, méconnu, mais qui vaut le détour : Yeh Pulu. Ce n’est pas un temple comme les autres : pas de grands portiques royaux, pas de bassin de Lotus, pas d’énormes statues en or. Juste une falaise de 25 mètres de long magnifiquement sculptée. Au bout le guide du temple vous emmènera dans sa rizière et vous expliquera tous les secrets d’un bon riz.

Le Goa Gajah


Les jours prévus pour Ubud étant déjà passés depuis longtemps, il est l’heure de reprendre le chemin. Et le plus tôt est le mieux, car le prochain temple attire la foule. Le Goa Gajah, aussi connu comme la grotte de l’éléphant. Ce temple est un vaste domaine étendu sur une petite colline et sa vallée, entouré d’une flore abondante. Ce qui fait la particularité de ce temple est qu’on y retrouve aussi bien des sculptures hindoues que des sculptures bouddhistes. La grotte de l’éléphant, qui est en fait un démon sculpté dans une falaise et dont la bouche fait office de porte, est décorée de statues de Shiva et de son fils Ganesh. Le reste du site est plus tôt bouddhiste. Une balade assez acrobatique, mais splendide, amène le curieux vers une époustouflante rivière dans la vallée ou vers un autre temple hindou en haut de la colline.

Le Pura Tirta Empul

Pura Tirta Empul
Continuons notre itinéraire vers le nord de Bali. Le panorama devient plus ondulé et la dense végétation a totalement fait place aux grandes vallées bordées de prairies et de rizières. Dans ce coin de l’île le travail du sol et bat son plein. C’est ici qu’on trouve le café, le thé et d’autres denrées. Il est très agréable de visiter une plantation, de sentir tous ces arômes différents et de gouter un café à la noix de coco frais qui glisse doucement dans la gorge. Entre temps notre bus s’est arrêté au Pura Tirta Empul. Dans une région remplit de saveurs magique, un temple aux sources sacrées et au pouvoir mystique a bien sa place. Les sources de Tirta Empul jaillissent dans le fond du temple et l’eau coule vers l’avant pour remplir quelques bassins ou les fidèles viennent se purifier. L’eau est étonnamment propre et d’une froideur apaisante.

Et pour finir, le volcan sacré Gunung Agung

Mono y Gunung Agung
Il est impossible de partir de Bali sans avoir vu le volcan sacré : le Gunung Agung. La dernière étape nous amène à un temple de où il est possible de voir cette impressionnante montagne aux collines toutes raides. On laisse derrière nous les prairies et rizières en terrasse pour faire face à un paysage montagneux et brumeux. Après quelques cols on rejoint un plateau, entouré de pics de montagnes et arrosé d’un énorme lac. C’est au bord de ce lac que ce trouve le Pura Ulun Danu Bratan. Les petits sanctuaires construits sur des ilots sont merveilleux et très photogéniques. Surtout au lever du soleil lors d’une balade en barque. Et la région offre un tas divertissement aquatique : rafting, randonnées vers des cascades, balades dans des forêts de nuage, etc. Mais l’heure est au départ et notre chemin nous mène à Denpasar. C’est en redescendant les cols que soudain il apparaît : le Gunug Agung. Le volcan sacré de Bali se montre pendant quelques instants, avant de disparaître dans un dernier clin d’œil. Avec un pincement au cœur on remet les pieds sur terre en arrivant dans la capitale. Toute la magie de l’île est restée là bas, mais est à jamais gravée dans notre cœur.

 

  

Cet article vous a plus ? Cliquez sur l'icône ci-dessus pour voter pour l'auteur ! Les articles ayant reçu le plus de votes seront publiés dans We Travel et leurs auteurs pourront être rémunérés !

Voyage dans le désert : petit guide pratique pour randonner dans le Sahara
Les Marchés de Noël en Allemagne : les fêtes à votre porte !
San Pedro de Atacama Uyuni : photos incroyables et bons plans !
Comments
2 Responses to “Temples de Bali : 5 temples à découvrir sur l’île des Dieux”
  1. Bali possède vraiment ce supplément d’âme, ce truc magique qui en fait une destination spéciale qui reste « gravée dans notre cœur ». Je ne sais pas si c’est cet équilibre parfait entre les éléments ou cette ambiance très spirituelle mais Bali aura été un break idéal durant mon trip pour recharger les batteries !
    Maïder Oyarzabal vient de publier Anecdotes indonésiennes entre Java et BaliMy Profile

  2. Floriane dit :

    Wahouuu je veux y aller
    Floriane vient de publier Organiser son voyageMy Profile

Leave A Comment

CommentLuv badge